Swimbot : dans le courant des objets connectés

Swimbot est une jeune start-up française dont le nom signifie Swim Better On Technique. Et cette société qu’a-t-elle inventé ? Eh bien tout simplement une nouvelle manière de progresser en natation ; grâce à un objet connecté permettant une correction instantanée, pour améliorer votre papillon !

C’est en 2013 que David Jamet a fondé la start-up visant à aider les nageurs mais c’est finalement en mai 2015 et ce, accompagné d’une levée de fonds proche de 500 000 €, que le lancement de son projet se concrétise enfin un peu plus. Son appareil, le Swimbot, révolutionne complètement l’apprentissage classique de la natation et ne compte maintenant plus que sur des investissements sur la plateforme de crowdfunding Indiegogo pour pouvoir se développer et se lancer sur le marché.

Swimbot dans le courant des objets connectés

Avec Swimbot, vous n’avez plus à ramer !

On le sait, la natation demande une technique autrement plus poussée comparée à d’autres sports, comme le vélo ou la course à pieds par exemple (qui ne sont cependant, pas des moins techniques !), de par l’obligation d’être irréprochable dans les mouvements ainsi que dans la respiration. Avec Swimbot tout se passe sur la tête, grâce à l’appareil devant être fixé à l’arrière du crâne entre ce dernier et le bonnet ; ensuite il suffit de placer les écouteurs et il n’y a plus qu’à nager pour étudier ses performances ! L’objet connecté aquatique propose une analyse des mouvements effectués tout en indiquant les directives à suivre afin de régler les quelques défauts. Que ce soit chaque mouvement de bras, la respiration ou la coordination, Swimbot développe un programme complet visant à optimiser la nage de l’utilisateur afin d’éviter toute perte de vitesse grâce à neuf capteurs. En soit, c’est un mini entraineur, qui saura coacher très convenablement ses utilisateurs. Par ailleurs, l’appareil possède la fonction MP3, ajoutant du confort à l’utilisateur frustré de ne pas pouvoir allier natation et bon son ! Swimbot va aussi permettre à la découverte de techniques subtiles de nage grâce à des tutoriels en vidéo 3D pour ensuite pouvoir les reproduire. Le point fort du boitier et de la transmission d’informations en direct, réside dans le fait que l’utilisateur peut réagir du tac au tac pour corriger ses erreurs, en plus des analyses prodiguées après les exercices effectués. Le nageur ne sera pas épargné par les entraînements, c’est certain, puisque la qualité des conseils est très performante et ceux-ci viseront à le faire progresser là où il a des lacunes. De plus, qui dit objet connecté dit smartphone, proposant ainsi un principe simple d’utilisation une fois que les données de nage ont été prise en compte : une note est attribuée allant de 0 à 100 au nageur, afin de permettre un suivi de l’évolution mais aussi une comparaison avec le réseau social créé autour de l’application Swimbot et de l’appareil.

Swimbot

Préparez-vous pour les J.O !

Malheureusement pour les fans de Michael Phelps et autres nageurs chevronnés, l’objet connecté ne sera pas commercialisé avant juillet 2016… Un peu tard pour les J.O ! Cependant la société Swimbot communique de plus en plus sur son produit, ce qui présage quelque chose de bon, d’autant plus que les personnes intéressées peuvent tout de même précommander le Swimbot à partir de 249 $ ! En attendant, vous pouvez vous inscrire à la newsletter pour ne perdre aucune miette concernant l’actualité de l’appareil, ou alors vous lancer dès maintenant dans votre quête de devenir le meilleur des meilleurs en vous offrant les services de Philippe Lucas … Mais bon, on ne garantit pas que vous passiez vraiment du bon temps, et à quel prix (c’est qu’il brasse de l’argent … blague de nageur)… A vous de voir !

About BB-8

Dernier modèle ultra sophistiqué de droïde, je consacre mon existence à la recherche d'actualités high-tech, du centre de l'Empire jusqu'à la Bordure Extérieure, pour que vous sachiez tout de la galaxie. Ce blog est écrit avec amour par des geeks, pour les geeks. Que la fibre soit avec vous !

Laisser un commentaire