iPhone : le piratage de la date atteint un autre niveau

C’est au mois de février dernier que le monde de l’informatique et plus particulièrement Apple découvrait le « bug de la date ». Il se trouve que ce bug aux dégâts jusqu’à présent plus ou moins limités peut désormais être déclenché à distance et faire des dégâts irréversibles sur votre iPhone ou votre iPad.

Iphone noir tenu par une main

Petit rappel et explications de ce bug

C’est donc au mois de février que le chercheur en sécurité Zach Straley a mis en évidence un bug se trouvant sur tous les appareils mobiles de la firme de Cupertino à savoir l’iPhone et l’iPad : le « bug de la date ». En quelques mots, il suffit de mettre votre appareil à la date du 1er janvier 1970 pour qu’il plante et qu’il ne puisse plus être remis en marche. Une seul solution se présente alors à vous, faire la queue dans un Apple Store afin de faire appel aux techniciens de la marque à la pomme, plutôt pénible non ? Et bien ce n’est pas fini puisque deux autres chercheurs ont découvert une variante de ce bug, mais avec des conséquences encore plus destructrices. Sur le principe le bug est le même sauf que cette fois les chercheurs Matt Harrigan et Patrick Kelly ont réussi (si on peut employer le verbe réussir) à le déclencher à distance. Comment vous dites-vous ? Tout simplement en créant un réseau Wi-Fi et en usurpant les requêtes NTP (Network Time Protocol) qu’Apple a mis en place afin de mettre à jour régulièrement la date et l’heure sur ses appareils. Vous l’avez compris, il ne reste plus qu’à transmettre la date du 1er janvier 1970 pour que l’iPhone ou l’iPad en question soit totalement bloqué. Sauf que cette fois-ci il ne sera pas récupérable même par les techniciens d’Apple et pour cause…

La cuisson de votre iPhone ? Bien grillé !

iPhone ouvert afin de voir ses composants

En effet, une fois la date configurée, l’iPhone ou l’iPad reste bloqué sur le logo de la pomme et vous ne pourrez plus rien faire. Et c’est là que cerise sur le gâteau, la température de la batterie se met à s’emballer totalement du fait du piratage comme nous l’explique Matt Harrigan. « Nous avons remarqué que quand nous avons fixé la date de l’iPad à 1970, l’horloge de l’iPad a commencé à compter à rebours. 15 minutes plus tard, l’iPad était au 15 décembre 1968… Il s’est finalement arrêté à 1965, et à ce moment-là il était environ à la température à laquelle j’aime que mon steak soit servi. « Soit environ 54°, oui, c’est chaud ! En tout cas suffisamment pour griller totalement les composants ainsi que la batterie de l’appareil. Mais rassurez-vous la version 9.3.1 d’iOS corrige ce fameux bug de la date, donc si vous ne voulez pas avoir de mauvaise surprise faites cette mise à jour, à moins bien sûr que comme certaines personnes malchanceuses vous aimiez votre iPhone ou votre iPad bien cuit.

About BB-8

Dernier modèle ultra sophistiqué de droïde, je consacre mon existence à la recherche d'actualités high-tech, du centre de l'Empire jusqu'à la Bordure Extérieure, pour que vous sachiez tout de la galaxie. Ce blog est écrit avec amour par des geeks, pour les geeks. Que la fibre soit avec vous !

Laisser un commentaire