Fibre optique : record battu avec le Pétabit/s !

un câble de fibre optique coupé

Aujourd’hui on peut surfer sur internet avec son smartphone en 4G avec rapidité et fluidité, si toutefois la couverture de l’opérateur le permet. A domicile, grâce à la fibre optique, on peut tous avoir internet en haut débit simultanément. Depuis le développement des NTIC (Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication), la quantité de données numériques créées a augmenté de façon exponentielle puisqu’en effet, on aurait créé plus de données ces deux dernières années que depuis la création d’internet. Entre les réseaux sociaux, les transactions boursières ou simplement les informations clients, les flux explosent … Il faut alors, pour les entreprises, collecter, traiter et analyser des milliards de données. C’est ce qu’on appelle le Big Data. Se pose alors le problème de stockage et de transfert de ces données, qui devient plus long et complexe.

Une fibre optique à 1 milliard de Mégabits par seconde

Heureusement, la fibre optique existe et permet une bonne rapidité de circulation de l’information. Toutefois, elle n’est pas disponible partout, la bande passante est toujours divisée par le nombre d’utilisateurs et pour les entreprises grandes consommatrices de données, elle ne suffit parfois plus. Par ailleurs le réseau 5G va, dans les années qui arrivent, se mettre en place. Il nécessitera un transfert de données extrêmement rapide s’il veut fonctionner correctement. Actuellement, les opérateurs de fibre optique offrent un débit variable, plafonnant à 10 Gbits/s (Gigabit par seconde) pour les particuliers et 10 Tbit/s pour les entreprises. Malgré cela, il vous arrive peut-être de ramer désespérément à 500Mbits/s sur votre série HD. Et bien sans vouloir vous démoraliser, dites-vous que des chercheurs ont réussi à dépasser le Pbit/s (Pétabit par seconde) par fibre optique !

trololol

Pour les nuls en maths, 1 Pétabit équivaut à 1000 Térabits, 1 Téra à 1000 Gigabits, et 1 Gbit correspond à 1000 Mbits. Autrement dit, leur technologie de fibre octroie un débit de 1 000 000 000 Mégabits par secondes, oui ça fait beaucoup. Pour vous donner un ordre d’idée, les ingénieurs se sont amusés à calculer ce à quoi cela correspondrait réellement. Un Pétabit par seconde « permettrait aux deux tiers de la population des États-Unis de visionner en streaming des films en HD via une fibre optique unique », soit 216 millions de personnes tout de même… Vous pourriez télécharger l’intégralité des cinq saisons de Game of Thrones en qualité Full HD en une milliseconde. Et l’on pourrait vous donner encore bien des exemples …

La technologie du multiplexage

C’est au groupe Alcatel-Lucent qu’on doit ce nouveau record impressionnant. Pour arriver à un tel résultat, ses chercheurs ont mis au point une toute nouvelle technologie innovante, le système MIMO-SDM, dont on vous épargnera l’acronyme. Pour faire simple, voici comment il fonctionne : la fibre optique repose sur la connexion entre des émetteurs et des récepteurs que l’on appelle des signaux, qui ont chacun une longueur d’onde respective. Ce système utilise donc 6 signaux (donc 6 émetteurs et autant de récepteurs) qui sont eux-mêmes reliés à un signal numérique en temps réel. Globalement, il s’agit d’arriver à additionner plusieurs flux optiques en un seul, tout en parvenant à les distinguer. C’est ce qu’on appelle le multiplexage.

Une autre technologie a été mise en place par une start-up française, utilisant un seul et unique récepteur. Celui-ci est capable de dissocier chaque signal / canal selon sa longueur d’onde propre. Il serait donc en mesure d’améliorer encore plus les performances de la fibre optique, pouvant ainsi théoriquement atteindre les 2 Pbit/s. Il faut cependant nuancer, la force du signal varie selon la distance qu’il parcourt, c’est pourquoi les tests continuent afin que celui-ci ne faiblisse pas.

Rêve ou réalité ?

Si ces chiffres sont impressionnants, il faut toutefois rester réaliste, ces performances ne nous seront pas accessibles, du moins pas dans un futur proche… Le système de multiplexage atteignant les 2 Pbit/s est destiné à l’origine à l’interconnexion des datacenters, qui traitent des milliards de données quotidiennement. Ces technologies pourraient donc être prochainement viables mais, se cantonneraient à un usage extrêmement exclusif, dommage …

About BB-8

Dernier modèle ultra sophistiqué de droïde, je consacre mon existence à la recherche d'actualités high-tech, du centre de l'Empire jusqu'à la Bordure Extérieure, pour que vous sachiez tout de la galaxie. Ce blog est écrit avec amour par des geeks, pour les geeks. Que la fibre soit avec vous !

Laisser un commentaire