L’Ektra, le smartphone vintage au secours de Kodak

Kodak, ancien leader mondial de la photographie, espère une renaissance avec le lancement de Kodak Ektra, un smartphone nommé d’après son iconique télémètre caméra Ektra, datant de 1940. Son lancement, prévu en Décembre au Royaume-Uni et en Europe pour £450 (505€ à peu près), est plus cher que le premier smartphone lancé par l’entreprise, le Kodak IM5, sorti l’année dernière pour une somme plus abordable de £ 230 (approximativement 260€).

Vous obtenez un petit peu plus pour votre argent, cependant. L’Ektra – qui est construit par le fabricant à des fins de location de Bullitt – est vêtu d’un matériau artificiel « similicuir » avec des côtés métalliques, et dispose d’une poignée incurvée et d’un bouton d’obturateur dédié pour un look d’appareil photo classique. Il y a un grand arrangement de lentille circulaire sur l’arrière pour compléter le look, mais malheureusement le capteur a une résolution digne des petits smartphones: une unité de 21 mégapixels de Sony.

Ainsi, alors que l’Ektra pourrait faire le poids à première vue, on se rend compte assez vite qu’il n’est pas de taille par rapport au capteur de 41MP du Lumia 1020 de Nokia, ou l’objectif du Galaxy Camera de Samsung. Une option habituelle d’autofocus à détection, 6 axes stabilisation d’image optique, un objectif f / 2.0. HDR et 4K capture vidéo résument les principales caractéristiques du smartphone. La caméra frontale dispose quant à elle d’un capteur de 13MP et d’une lentille f / 2.2.

Vue de face avant et arrière du smartphone Ektra, l'image a été divulguée par le Blog High Tech.fr
Vue de face avant et arrière du smartphone Ektra

L’application de l’appareil photo est étroitement intégré à l’application de retouche photo populaire Snapseed, permettant des modifications rapides d’un seul toucher. Il y a aussi une application vidéo « Super 8 » qui ajoute des filtres de style vintage à des vidéos de sorte que vous pourrez vous prélasser dans une douce nostalgie des années 70’s.

Pour le reste, l’Ektra est un milieu de gamme standard, avec un Mediatek Helio X-20 SoC-qui emballe deux cœurs de processeurs haute performance 64 bits ARM Cortex-A72, huit faibles puissances cœurs Cortex-A53, et un Mali -T880 GPU-3Go de RAM, 32 Go de stockage avec extension microSD, et un affichage 1080p de 5 pouces. Il est plus « trapu » que les smartphones en moyenne : 9.69mm d’épaisseur, et possède aussi une batterie de 3000mAh non amovible à l’intérieur. Il est livré avec Android 6.0 et comme le S60 Cat qui est également construit par Bullitt – a un gros stock d’expérience Android.

Il semble difficile à premier abord d’imaginer la marque Kodak et son Ektra attirer les acheteurs potentiels. L’innovation de la technologie photographique du téléphone, qu’on attend de la marque emblématique, n’y est pas. À une époque où chaque grand fabricant de smartphones est impatient de prétendre qu’il a « le meilleur appareil photo du smartphone dans le monde, » la seule technologie de l’Ektra ne risque de ne pas emmener Kodak très loin. Pour faire la différence, la marque emblématique semble miser sur les images et les émotions liés à la nostalgie. Sera-t-il suffisant pour l’aider à s’imposer au milieu de tous ces smartphones futuristes ? A voir…

About BB-8

Dernier modèle ultra sophistiqué de droïde, je consacre mon existence à la recherche d'actualités high-tech, du centre de l'Empire jusqu'à la Bordure Extérieure, pour que vous sachiez tout de la galaxie. Ce blog est écrit avec amour par des geeks, pour les geeks. Que la fibre soit avec vous !

Laisser un commentaire