Cloud gaming : Le futur du jeu vidéo ?

Coup de tonnerre dans le monde du jeu vidéo, Sony rachète la plateforme de jeu vidéo en streaming OnLive et s’empare d’un total de 140 brevets environ . Ce rachat fait écho à celui de la société Gaikai en 2012, principal concurrent d’OnLive dans le cloud gaming, fait par l’entreprise nippone. Hormis Sony, d’autres acteurs du jeu vidéo tels que : Nvidia et Microsoft se lancent dans l’aventure du cloud gaming. Une question s’impose : quelles seront les évolutions que va subir le monde du jeu vidéo ?

clourd gaming

OnLive et Gaikai : les précurseurs du cloud gaming

OnLive et Gaikai ont été deux entreprises concurrentes pionnères d’une idée révolutionnaire : le cloud gaming. Une idée simple : permettre à un utilisateur de jouer à n’importe quels types de jeux sur le support de son choix comme le téléviseur, la tablette ou le smartphone. Vous rendez vous compte ? Plus besoin d’investir sur des consoles ou de se soucier des composants de son PC pour pouvoir jouer à vos jeux favoris car vos jeux sont calculés par des serveurs qui se chargent de vous renvoyer vos données de jeux via internet. Il faut  juste bénéficier d’une connexion internet à très haut débit pour pouvoir jouer.

En 2010, OnLive lance sa propre plateforme de cloud gaming tandis que sa concurrente Gaikai se fait rachetée par le géant japonais Sony. En ce qui concerne OnLive, ce fut la déroute totale car la startup n’a pas su capter un nombre suffisant d’utilisateurs par rapport aux divers investissements qui ont endetté l’entreprise.

Le cloud gaming : La bataille des géants

Parmi les géants du jeu vidéo qui ont sorti un service de cloud gaming, Sony, qui a racheté OnLive et Gaikai, a lancé sa plateforme  Playstation Now  en juillet dernier sur le continent nord-américain. Ce service est en version bêta-test et permet de jouer sur des téléviseurs Samsung/Sony, PS4, PS3, PS VITA avec un catalogue de jeux de plus en plus conséquent. Ce service arrive bientôt en Europe mais que chez nos amis  Anglais.

Un autre géant du jeu vidéo souhaite être un acteur majeur du cloud gaming : Nvidia. Plus connu pour la vente de cartes graphiques, l’entreprise souhaite s’imposer sur le secteur du jeu vidéo. Il a lancé sa propre plateforme nommé Grid. Il permet de jouer à plus d’une vingtaine de jeux PC gratuitement sur la gamme Shield du constructeur. Donc si vous disposez d’une tablette Shield et d’un bon débit internet, c’est le moment de tester ce service gratuit jusqu’à juin prochain.

Microsoft, concurrent direct de Sony dans la guerre des consoles, se focalise aussi sur ce secteur d’avenir mais reste très discret sur leurs diverses avancées. On aura surement plus d’informations au cours du grand salon du jeu vidéo, l’E3, à Los Angeles.

cloud-gaming-960x500

Le cloud gaming : l’avenir du jeu vidéo ?

Quand on comprend les possibilités qu’offre le cloud gaming on ne peut être qu’enthousiaste !  Pour le moment, le marché du cloud gaming n’a représenté que 180 millions d’euros en 2013, une goutte d’eau par rapport aux 69 milliards d’euros qu’a généré le marché du jeu vidéo. Mais le cloud gaming, en pleine mutation, risque de prendre de plus en plus de valeur avec le temps. C’est pourquoi Monsieur Masayasu Ito – vice-président de la marque PlayStation Japon, a déclaré, qu’il y aura probablement une Playstation 5 mais sous une forme dématérialisée qui ne proposera pas uniquement du cloud gaming . Il nous faudra nous armer de patience pour voir l’impact qu’aura le cloud gaming sur la façon de consommer un jeu .

About hype-man

Salut, moi c'est Hype-man. Je suis un adepte du high-tech mais également un passionné des nouvelles technologies. Mon but c'est de partager toutes les actualités et bons plans high-tech avec vous, les lecteurs ! J'ai envie de partager ma passion avec le monde entier (ou du moins, les francophones).

Laisser un commentaire